Collège Cleunay, Rennes (35)

Reconstruction du collège Cleunay à Rennes (35)

La reconstruction du collège de Cleunay en site occupé est un projet stratégique, d’une part pour la communauté éducative, et d’autre part dans le cadre élargi de la requalification urbaine de l’ensemble de l’îlot. 

La reconfiguration du collège s’intègre harmonieusement dans le contexte bâti et la topographie du coteau de Cleunay. Les deux bâtiments encadrent une cour active et une cour calme, qui se succèdent dans la pente et s’ouvrent sur le panomara cadré au nord. Avec son implantation en retrait, le bâtiment principal ne domine pas mais accompagne l’espace urbain. Il rompt avec la posture de l’ancien collège retiré en cœur d’îlot, et propose une identité architecturale tournée vers la ville.

La structure porteuse en béton garantit la modularité, la pérennité et l’inertie du projet. Elle est habillée d’une enveloppe extérieure en ossature bois qui conjugue trame fonctionnelle et trame structurelle par le rythme vertical des éléments de façade.

Le phasage rationnel garantit la continuité d’activité de l’établissement tout en maintenant pleinement sa capacité d’accueil tout au long des travaux.

  • Calendrier : Concours 2022 – Études en cours
  • Maîtrise d’ouvrage : Département d’Ille-et-Vilaine
  • Maîtrise d’œuvre : Atelier des loges (architecte mandataire, conception,  conduite des travaux, DIAG, OPC, synthèse et mobilier) – Cabinet COLLIN (économie) – OTEIS (VRD, structures, fluides, thermique, CSSI et qualité environnementale) – ACOUSTIBEL (acoustique) – Guillaume SEVIN Paysages (paysage) – BEGC (cuisine)
    Chargés d’opération Atelier des loges : Christophe Hamon (conception et développement) et Xavier Baugas (conception)
  • Surfaces : 6554 m²
  • Montant : 11 600 000 €HT
  • Programme : Reconstruction du collège Cleunay à Rennes (700 élèves) : augmentation de la capacité d’accueil, amélioration du fonctionnement global et de la qualité de vie du collège, requalification de l’image du collège et sécurisation de l’entrée, amélioration des performances énergétiques. Restauration (650 repas/jour).
    Travaux en site occupé (3 phases). RE2020.